Quartiers Nord, collectif, Étienne Jésel

Né le 6 octobre 1957 à Strasbourg, Étienne Jésel obtient un Bac D en 1975 avant d’intégrer l’ École des Arts Décoratifs de Strasbourg en 1976-1977.

De 1978 à 1981, il est bassiste de la compagnie de théâtre Scarface Ensemble (Strasbourg) pour un spectacle intitulé Nous irons tous a Capella, au cours d’une tournée France.

En 1982, il est bassiste, choriste et co-compositeur du tour de chant Évelyne Zaniboni (Paris) co-produit par le Théâtre de Gennevilliers.

En 1982-1983, il est bassiste et co-compositeur de la compagnie de théâtre Le Grand Nuage de Magellan (Marseille) pour le spectacle L’Énéïde (m.e.s. Denis Guénoun), qui tourne en France et en Allemagne et est adapté pour FR3 par Raoul Sangla.

En 1984, il fonde, avec Sylvie Coulon, la compagnie de théâtre musical Quasi-délits (Marseille) dont il est à la fois bassiste, compositeur et chanteur pour le spectacle Quasi-délits déraille.

En 1985, il est bassiste et chanteur de la compagnie de théâtre musical Théâtre et Chansons (Aix-en-Provence) pour les spectacles Dernier Marécage avant Tequila et Alboum Combo.

En 1986, il est bassiste, compositeur et chanteur du groupe Capital Funk (Strasbourg) pour une tournée en France.

De 1987 à 1989, il est bassiste, compositeur et chanteur de la compagnie de théâtre La Fabriks (Paris) pour le spectacle La Rue où l’Éléphant est tombé (m.e.s. Jean-Michel Bruyère) créé à Kinshasa et qui tourne au Zaïre, au Congo, en France et en Angleterre.

En 1988, il devient bassiste et chanteur du groupe L’affaire Grégory (Paris).

En 1991, il est bassiste, compositeur et chanteur de la compagnie de théâtre La Fabriks (Paris) pour le spectacle Radix (m.e.s. Jean-Michel Bruyère) créé à Leningrad et qui tourne en U.R.S.S., en France et en Allemagne.

De 1991 à 1995, il est bassiste, compositeur et chanteur du groupe rock Léda Atomica (Marseille) qui tourne en France et en Allemagne et avec lequel il enregistre le CD L’important, c’est de ne pas se laisser abattre.

De 1993 à 1995, il est aussi bassiste et chanteur de la compagnie de théâtre de rue Karnavires (Marseille).

En 1994, il est bassiste de la compagnie de théâtre de rue Générik Vapeur (Marseille) pour les spectacles La Petite Reine et Bivouac, pour des tournées en France, en Allemagne, en Angleterre et en Colombie.

C’est en 1996 qu’il devient bassiste, compositeur et choriste du groupe rock QUARTIERS NORD (Marseille), dont il participe aux CDs À l’Est de l’Estaque (1997), Anthologie live (1998), L’Internationale Massaliote (2003), Pont transbordeur (2005), Quartiers Nord dessert le 13 (2008), Les Pescadouze (2010), Fainéant et Gourmand (2013) et Le Salaire de la Misère (2014).

De 1997 à 2004, il est chef de chœur de Voix Polyphoniques de Brigitte Cirla (Marseille).

À partir de 1997, il devient bassiste et choriste du groupe salsa La Gua-Gua (Aix-en-Provence), avec lequel il enregistre le CD En vivo (2003).

De 2000 à 2004, il est bassiste, chanteur, arrangeur du groupe de Chanson française La Marquise (Marseille), avec lequel il enregistre le CD Tout va bien ! (2003).

En 2001, il est bassiste et chanteur dans l’opérette-rock-marseillaise de Quartiers Nord intitulée 2001, l’odyssée de l’Estaque (CD : 2001, l’Odyssée de l’Estaque – 2000 / DVD : « 2001, l’Odyssée de l’Estoque – 2001). À partir de 2003,

il devient bassiste et chanteur du groupe de jazz vocal burlesque Bobzigua (Aubagne) avec lequel il enregistre le CD Bobzigua contre les méchants (2007).

En 2003 et 2004, il est bassiste et chanteur dans l’opérette-rock-marseillaise de Quartiers Nord intitulée Les Aventuriers du Chichi perdu ou La Quête du Gras (DVD : Les Aventuriers du Chichi perdu – 2003).

En 2006 et 2007, il est également bassiste et chanteur dans l’opérette-rock-marseillaise de Quartiers Nord intitulée La Pastorale Mauresque (DVD : La Pastorale Mauresque – 2006).